Epargne en ligne : le Français Yomoni a triplé ses encours

yomoni logo

Yomoni est un robot-conseiller qui a pour vocation d’aider les Français à mieux gérer leur argent. Il vient de dépasser les 100 millions d’euros d’actifs sous gestion après avoir fêté ses trois ans d’existence. Néanmoins, le seuil de rentabilité ne sera atteint qu’à partir de 350 millions d’encours donc la route risque d’être encore longue pour le spécialiste de l’épargne digitale. Pour rappel, un robot-conseiller est aussi appelé robot-advisor et a pour but un conseil en investissement totalement automatisé.

Le cap des 10 000 clients

Yomoni vient de passer le cap important et symbolique des 10 000 clients, lui apportant désormais un certain crédit dans le secteur de la gestion de l’épargne privée. La Fintech parisienne s’appuie sur le fait que les Français n’aime pas forcément prendre de gros risques en matière de finance et l’idée principale est de leur aider à mieux gérer leur argent par le biais de l’épargne. Yomoni a triplé ses encours en une année et emploie actuellement un peu moins de trente personnes. La société a aussi lancé une solution d’épargne salariale.

Transparence et faibles frais de gestion

Un des soucis principaux de Yomoni est de miser sur la transparence et de proposer des frais de gestion très abordables. Ces derniers ne dépassent en effet pas 1.6% par an. La société doit néanmoins conjuguer avec la concurrence du Livret A tout en sachant que son terrain de chasse consiste plutôt à placer l’argent de ses clients dans un compte titres, un PEA ou une assurance-vie.

Les robots-conseiller doit encore faire ses preuves en matière de notoriété en France puisque, en moyenne, une personne sur deux n’a jamais entendu parler d’eux. Il y a par conséquent encore du travail sur la planche qui attend Yomoni mais gageons que son expansion continue et que de plus en plus de Français s’intéressent à son concept. Pour en savoir plus consulter notre avis Yomoni sur le site. Bénéficiez de 200€ offerts avec le code promo Yomoni RENTREE18.

Epargne en ligne : le Français Yomoni a triplé ses encours
5 (100%) 2 votes